Les symboles républicains

Aucun texte de nature législative ou réglementaire ne prescrit l’utilisation des symboles républicains que sont le portrait du Président de la République, le buste de Marianne, le drapeau tricolore.

Cependant, l’usage de ces symboles repose sur une tradition républicaine.

Le portrait du Président de la République

L’apposition, dans les mairies, de la photographie officielle du Président de la République en exercice ne relève d’aucun texte ou jurisprudence coutumière.

Une telle pratique, ancrée dans la démocratie française, témoigne, au-delà des considérations partisanes, du respect qu’appellent les hautes fonctions exercées par le chef de l’Etat.

Un tel portrait peut être placé dans n’importe quelle pièce de la mairie : bureau du maire, hall d’entrée, salle du conseil municipal…

Le buste de Marianne

La tradition républicaine conduit également les maires à placer une Marianne dans leur mairie.

Marianne est entrée progressivement dans les mairies françaises, à la suite de la déchéance de Napoléon III.

En la matière, aucune disposition législative ou réglementaire n’impose de modèle spécifique. Les maires sont donc libres de choisir une Marianne du modèle de leur choix (en bois, bronze, plâtre, verre, aluminium), traditionnelle ou à l’effigie de Brigitte Bardot, Mireille Mathieu, Catherine Deneuve, Inès de la Fressange, Laëtitia Casta, ou encore Evelyne Thomas…

Utilisé par les révolutionnaires pour symboliser le changement de régime, c’est aussi le nom donné à une société secrète républicaine destinée à renverser le Second Empire. Pour les aristocrates anti-révolutionnaires, ce prénom était considéré comme péjoratif, puisqu’il représentait le peuple.

Contraction de Marie et Anne, le prénom était, à la fin du XVIIIe siècle, très répandu dans les milieux populaires. Le buste est souvent coiffé d’un bonnet phrygien, symbole de la Liberté.

Le drapeau tricolore

Le drapeau tricolore flotte sur tous les bâtiments publics. Il est déployé dans la plupart des cérémonies officielles, qu'elles soient civiles ou militaires.

Emblème national de la République, il est né de la réunion, sous la Révolution française, des couleurs du roi (blanc) et de la ville de Paris (bleu et rouge).

Son histoire mouvementée traversée par la grande et la petite histoire, ses multiples représentations dans des œuvres célèbres, romanesques ou picturales à toutes les époques, ses couleurs associant le chaud et le froid expliquent sans doute que le drapeau tricolore est aujourd'hui le seul emblème national de la France, défini par l'article 2 de la constitution de la Cinquième République.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation.