Semaines d’Information sur la Santé Mentale : du 9 au 22 octobre

Thème 2023 : "A tous les âges de la vie, ma santé mentale est un droit"

C'est le moment privilégié pour réaliser des actions de promotion de la santé mentale.

Voici les actions menées sur le territoire :

MIRECOURT le 11 octobre – 14h00 – Accès libre et gratuit
Maison France Services : 9 rues des Pampres Mirecourt

MIRECOURT le 13 octobre – 14h00 – Accès gratuit sur inscription
Un psytrialogue aura lieu à Mirecourt (A la Bonbonnière, 109 Av. Maréchal de Lattre de Tassigny). Le psytrialogue rassemble les personnes concernées par des troubles psychiques, les proches-aidants et des professionnels pour échanger sans jugement autour d'une thématique. Le thème de ce psytrialogue sera "Le regard des autres".
Inscription par mail : 88@unafam.org

LA VOGE LES BAINS le 17 octobre – 18h00 – Accès libre et gratuit
Un ciné-débat « le Soleil de trop près » au cinéma Ciné Vôge de la Vôge-les-Bains, en présence du réalisateur - Brieuc CARNAILLE, une psychiatre bénévole à l’UNAFAM - Emmanuelle EVRARD, ainsi qu’un médiateur de santé pair Laurent LEFEBVRE

MIRECOURT le 18 octobre – 14h00 - Accès gratuit sur inscription
Une session d’ateliers pour les professionnels et les aidants à la Maison France Services.
A destination des plus jeunes (6-12 ans), venez découvrir le "Monstre des émotions", à la Médiathèque.
Inscription par mail : sism88500@gmail.com

GERARDMER le 21 octobre – 14h00 - Accès libre et gratuit
Un psytrialogue aura lieu à Gérardmer (Salle des armes de la Mairie, 46 Rue Charles de Gaulle). Le psytrialogue rassemble les personnes concernées par des troubles psychiques, les proches-aidants et des professionnels pour échanger sans jugement autour d'une thématique. Le thème de ce psytrialogue sera "La santé mentale c’est quoi pour moi".
Inscription par mail : 88@unafam.org

> Flyer de communication de chacune des actions à diffuser

La Mutualité Française publie un Observatoire et formule dix propositions

Les mutuelles interviennent tout au long du parcours de santé, de la prévention au soin.

Premier acteur en complémentaire santé (36 millions de personnes protégées)

Premier acteur privé en matière de prévention et de promotion de la santé (7 300 actions par an menées par 180 professionnels de santé sur l’ensemble du territoire)

Premier offreur de soins médico-social à but non lucratif (2 600 services de soins et d’accompagnement mutualistes répartis sur l’ensemble du territoire : centre dentaires, hôpitaux, EHPAD, services à domicile, etc.)

Alors que la santé mentale des Français s’est dégradée avec la crise sanitaire, la Mutualité Française a décidé de mettre l’accent sur ce sujet. Elle apporte ainsi sa contribution au débat public autour de cet enjeu sanitaire et social majeur, également au vu des Assises de la psychiatrie et de la santé mentale mises en place les 26 et 27 septembre.

Ainsi, elle a consacré la 5e édition de son Observatoire-Place de la Santé au "parent pauvre" des politiques de santé publique.

  • Dans la première partie "Des réalités" : un état des lieux de la prise en charge de la santé mentale en France a été dressé.
  • Dans la seconde partie "Des perceptions" : Harris Interactive a réalisé deux études pour prendre la température de 1 050 citoyens et de 380 professionnels de santé (médecins généralistes, psychologues et psychiatres).

Au-delà du constat dressé dans l’Observatoire, la Mutualité Française fait 10 propositions pour améliorer la prise en charge des patients souffrant de troubles psychiques qui s’articulent autour de 3 axes :
1. Développer une culture de la santé mentale pour renforcer les compétences psychosociales et améliorer la détection des troubles ;
2. Faciliter l’accès aux soins en organisant une prise en charge graduée adaptée à la sévérité des troubles du patient et à l’offre sur le territoire et en intégrant les psychologues dans le parcours de soins ;
3. Améliorer l’accès financier aux soins.

Retrouvez l’Observatoire, le focus Grand Est avec des données départementales, une infographie de chiffres-clés, les propositions de la Mutualité Française ainsi que le communiqué de presse en cliquant ici.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation.