Canicule, sécheresse, feux de forêt

Sécheresse et prévention des feux de forêt

> Arrêté réglementant l'usage du feu, les modalités de gestion des brûlages et les interdictions

La Préfecture des Vosges attire votre attention sur la bonne application de cet arrêté surtout en cette période estivale propice aux risques d'incendies en forêt mais aussi en milieu agricole.

> Plaquette pédagogique

Le bureau "Forêt" de la Direction Départementale des Territoires des Vosges (DDT 88) ainsi que les Services d'Incendies et de Secours pourront vous apporter tous les renseignements complémentaires. Adresses de contact : ddt-seaf-bf@vosges.gouv.fr ou operation@sdis88.fr

Arrêtés préfectoraux sécheresse signés le 17 juin 2022 :

Feux de forêt et de végétation : les bons réflexes

9 feux de forêt sur 10 sont d'origine humaine et pourraient être évités. En été, il est primordial de diffuser largement les bons réflexes à adopter pour éviter les départs de feux et s'en protéger.

> Kit de communication à télécharger et diffuser largement

> www.ecologie.gouv.fr/feux-foret-et-vegetation

Plus d'informations : campagne@developpement-durable.gouv.fr

Fortes chaleurs et canicule

Le ministère de la Santé et de la Prévention a lancé, en mai, la campagne d’information et de prévention des risques liés aux fortes chaleurs.

Un dispositif national de vigilance météorologique est activé depuis le 1er juin et jusqu'au 15 septembre.

La gestion sanitaire des vagues de chaleur s’appuie notamment sur les outils de soutien aux populations, qui relèvent d’obligations réglementaires pour les communes :

  • le plan communal de sauvegarde
  • le registre communal nominatif relatif aux personnes âgées et en situation de handicap
  • le recensement des lieux et pièces climatisés ou rafraichis (bâtiments communaux, crèches, Ehpad…)
  • le bon fonctionnement et l’entretien du réseau d’eau potable de la commune ainsi que des points d’eau gratuits

> Instruction ministérielle relative à la gestion sanitaire des vagues de chaleur en France métropolitaine

Documents d'information et de prévention

Les mairies et les CCAS (Centres Communaux d'Action Sociale) peuvent diffuser ces documents en utilisant le registre communal nominatif relatif aux personnes âgées et en situation de handicap, mais aussi par voie d’affichage et de distribution dans les bâtiments publics.

Recensement des personnes vulnérables

Comme pour les années précédentes, il est nécessaire de sensibiliser les administrés, notamment les personnes âgées isolées et les personnes en situation de handicap, de la possibilité de se signaler auprès des services de la mairie pour bénéficier d’un appui en s’inscrivant sur le registre des personnes vulnérables vivant à domicile. Le recensement des personnes âgées, handicapées ou isolées est indispensable pour une intervention efficace et ciblée des services sociaux en cas de déclenchement de tout plan d’urgence.

Il est donc nécessaire de mettre à jour le registre communal nominatif recensant les personnes fragiles et isolées résidant dans la commune. Ce registre doit être mis à la disposition des administrés, conformément aux dispositions législatives et réglementaires.

Ainsi, le décret n° 2004-926 du 01/09/2004 fixe les modalités de recueil, de transmission et d'utilisation de ces données nominatives, assignant au maire quatre missions :

  • informer ses administrés de la mise en place de ce registre
  • collecter les demandes d'inscription
  • en assurer la conservation, la mise à jour et la confidentialité
  • le communiquer au préfet à sa demande, en cas de déclenchement du plan d'alerte

Structures qui peuvent aider les mairies dans leurs démarches d'incitation des personnes vulnérables et fragiles à s'inscrire sur le registre :

  • Services de soins infirmiers à domicile
  • Services d'aide et d'accompagnement à domicile
  • Services sociaux
  • Equipes médico-sociales de l'allocation personnalisée à l'autonomie
  • Centres communaux d'action sociale
  • Centres locaux d'information et de coordination gérontologiques

> Ressources disponibles sur le site du ministère de la Santé

Plateforme "Je Veux Aider" (réserve civique)

Elle propose une offre dédiée à la mise en œuvre du plan canicule à destination des collectivités : Ces dernières sont invitées à s’inscrire sur la plateforme et à poster des missions de bénévolat dans le cadre de la gestion sanitaire des vagues de chaleur. La plateforme propose une page dédiée au recrutement des bénévoles, un "kit canicule".

Sécurité solaire

L’association La Sécurité Solaire, centre collaborateur de l'OMS pour l'éducation solaire, diffuse aux collectivités des outils pour informer le public (diffusion des prévisions d’UV, distribution de tubes de crème solaire et autres protections, outils pédagogiques…), dans le cadre d’une convention avec le ministère de la Santé.
> En savoir plus sur cette association reconnue d'intérêt général

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation.